Examen d’échographie ostéo-articulaire aux Maussins

Accueil   »   Examens de radiologie aux Maussins | Paris 19   »   Echographie à Paris 19 – Paris Nord   »   Echographie ostéo-articulaire à Paris 19 – Imagerie Maussins

Le Réseau d’Imagerie Médicale Maussins-Nollet, spécialiste en ostéo-articulaire et en traumatologie sportive, vous accueille au sein de son centre à Paris dans le 19ème pour vos examens d’échographie ostéo-articulaire.

echographie paris centre de radiologie paris 19 cabinet de radiologie paris 19 clinique maussins nollet avis imagerie medicale maussins

Qu’est-ce que l’échographie ostéo-articulaire ?

L’échographie est une exploration d’imagerie qui utilise les ultrasons comme dans un radar. Elle n’utilise pas les rayons X et donc n’est pas irradiante. C’est une technique indolore. C’est pour cette raison qu’elle est utilisée dans le suivi des grossesses. Mais elle a de nombreuses autres indications en particulier en pathologie ostéo-articulaire.

Pourquoi faire une échographie ostéo-articulaire ?

De part sa résolution l’échographie est parfaite pour explorer les ligaments, les muscles et les tendons. Elle permet l’étude des vaisseaux et des nerfs. En l’associant au doppler couleur, l’échographie permet la recherche d’inflammation, en particulier au niveau des articulations.

L’échographie ostéo-articulaire est utilisée de manière courante en pathologie sportive (douleur, tendinite, traumatisme) mais aussi en rhumatologie à la recherche d’inflammation.

 

L’échographie ostéo-articulaire présente un grand avantage par rapport à d’autres techniques d’imagerie avec la possibilité de pouvoir réaliser une exploration dynamique. On peut mobiliser l’articulation pendant l’exploration alors que la radiographie, le scanner ou l’IRM nécessitent l’immobilité. L’échographie montre donc en direct le mouvement des structures anatomiques les unes par rapport aux autres comme par exemple les mouvements d’un tendon lors de la flexion-extension d’un doigt. C’est particulièrement intéressant dans l’exploration ostéo-articulaire qui fait souvent intervenir des pathologies de conflit ou de frottement anormal. De plus l’exploration comparative de l’autre articulation peut aider à détecter de petites lésions.

L’échographie permet aussi, par le biais du doppler couleur, de rechercher une inflammation au niveau d’une articulation ou d’un tendon avec une sensibilité souvent supérieure à l’IRM. Le doppler détecte le mouvement du sang dans les vaisseaux. L’inflammation s’accompagne de la formation de tous petits vaisseaux au niveau du site enflammé qui apparaissent alors colorés en doppler. On peut donc détecter, quantifier et suivre l’inflammation.

 

Les principales indications de l’échographie ostéo-articulaire sont :

  • le bilan après traumatisme sportif : recherche de déchirure musculaire, tendineuse ou aponévrotique, d’hématome. On peut suivre ensuite le processus de cicatrisation.
  • la recherche de tendinite : genou, hanche, cheville, coude, poignet
  • l’exploration des tendons de la coiffe des rotateurs de l’épaule pour rechercher une bursite c’est-à-dire un épanchement de liquide dans une fine poche entourant les tendons, une tendinite ou une déchirure des tendons.
  • le bilan des pathologies rhumatismales inflammatoires (synovite, poly-arthrite rhumatismale) à la recherche d’un épanchement de liquide, d’un épaississement de la synoviale c’est-à-dire de l’enveloppe de l’articulation ou de la gaine des tendons, plus ou moins inflammatoire en doppler.
  • l’exploration de tuméfaction : lipome ou masse de nature graisseuse, angiome ou masse de nature vasculaire ou autre.

 

Enfin l’échographie permet la réalisation de ponction ou d’infiltration grâce à un guidage précis du geste. L’échographie suit le trajet de l’aiguille et contrôle la position de son extrémité jusqu’à ce qu’elle soit placée exactement au bon endroit. Là, on peut infiltrer, c’est-à-dire injecter un produit anti-inflammatoire ou cicatrisant. Si l’on ponctionne un hématome, on peut suivre la diminution de volume de la collection et son affaissement en direct.

Quelles sont les contre-indications à l’échographie ostéo-articulaire ?

Il n’y a pas de contre-indication à l’échographie.

Comment se déroule une échographie ostéo-articulaire ?

Une échographie ostéo-articulaire dure entre 10 et 15 minutes selon la région explorée, si l’exploration est bilatérale (les 2 épaules par exemples) ou si une infiltration est réalisée, cela peut être un peu plus.

Il n’est pas nécessaire d’être à jeun.

Il est souhaitable d’éviter l’application de crème sur la zone d’exploration avant l’examen car cela peut gêner la transmission des ultra-sons et donc diminuer la qualité de l’image obtenue.

L’étude de l’articulation est réalisée par l’utilisation de sondes de différentes fréquences selon la profondeur  de l’articulation à explorer (un doigt et une hanche n’ont pas la même épaisseur à traverser). Nos échographes sont équipées de nombreuses sondes avec donc une large gamme de fréquence ce qui permet d’étudier l’ensemble des articulations avec une très bonne qualité d’image. Un gel transducteur est appliqué sur la peau. Il est indispensable et permet de transmettre les ultra-sons de la sonde à la peau.

Vous devrez enlever vos chaussures et une partie de vos vêtements et découvrir la région à explorer et celle controlatérale pour que le gel et la sonde puissent être appliqués directement sur la peau en regard de la zone douloureuse. Il pourra être nécessaire au cours de l’examen de comparer avec l’autre côté afin de rechercher de petites lésions asymétriques.

Durant l’examen le médecin radiologue peut être amené à mobiliser l’articulation ou vous demander d’exécuter certains gestes pour étudier l’articulation en dynamique. Cela peut être pour dégager des structures qui sont mieux vues dans certaines positions. Cela peut être aussi comme nous l’avons dit pour voir bouger en temps réel les éléments anatomiques les uns par rapport aux autres et mieux apprécier des pathologies de conflit ou de frottement.

L’ensemble des sondes et l’appareil d’écho sont nettoyés après chaque examen. Les procédures de nettoyage et de désinfection ont été renforcées pour lutter contre le covid-19.

Un compte-rendu de l’examen accompagné des images réalisées vous est remis après l’examen.

Que ressentirez-vous ?

L’échographie est un examen indolore. Le gel peut être un peu froid au départ.

Passer une échographie comporte-t-il des effets secondaires (risques, douleurs, complications) ?

Une échographie ne comporte pas d’effet secondaire.

Si vous souhaitez vous entretenir avec un membre de notre équipe, vous pouvez joindre notre secrétariat au

INFO COVID-19
CORONAVIRUS

Nos centres de radiologie et d’imagerie Nollet et Maussins sont ouverts aux horaires habituels.

 

Nous renforçons les mesures d’hygiène et de prévention en suivant les recommandations des autorités publiques, afin de continuer à vous accueillir dans les meilleures conditions. 

 

Lors de votre venue, nous vous prions de vous présenter avec votre ordonnance, de porter un masque, et dans la mesure du possible de venir seul(e). Si vous êtes accompagné(e), la personne devra rester en dehors du centre. L’accueil est sécurisé avec du gel hydro-alcoolique pour lavage des mains et des hygiaphones.

Tout notre personnel, comme les médecins, portent des masques. Les salles d’attente sont aménagées afin de respecter les distances de sécurité. Un bionettoyage est réalisé dans les salles et les cabines entre chaque patient. Afin de réduire le temps d’attente dans nos centres, nous vous donnerons un code d’accès afin de consulter votre compte-rendu (et l’imprimer si nécessaire) et vos images via un lien sécurisé sur notre site internet.